menu

Festival Yeah!  

SNAPPED ANKLES

Grande Scène Château

Alors que la ville empiète de plus en plus sur la forêt, la nature vient de trouver un moyen de réclamer ce qui lui est dû. Snapped Ankles arrive des bois, en messager. Leur premier album ‘Come Play The Trees’ est comme un miroir devant nous. Le groupe est là pour planter une graine, passer un bon moment, mais jamais au détriment de leur habitat naturel. Snapped Ankles est sorti des bois pour livrer un album à la fois moderne et rétro, ce à quoi ressemblera la danse music lorsque les ordinateurs nous auront lâché finalement…

Synthés, guitare basse et frappes sur les peaux d’animaux se fusionnent pour former des rythmes primitifs redoutables. Le fuzz des guitares se frotte aux arpèges de synthés pour enflammer l’auditeur avec un bruit blanc sauvage. Dans ses chansons, le groupe évoque aussi bien un folklore forestier et les charges contre les meubles en pacs suédois (IKEA) qui nous conduiront à un futur dystopique, mais aussi Jean-Luc Godard et Andrei Tarkovsky ou les commentaires Youtube. L’élitisme et les détritus en somme.

Maintenant installé dans l’Est de Londres, le groupe a prospéré sous les climats tropicaux des fêtes d’entrepôts et des squats, a collaboré avec des cinéastes et s’est produit dans divers lieux improbables : salons de coiffure, salle d’arcade ou clairière au milieu de la forêt…

Les bois ont découvert l’électricité et ils n’ont pas peur de l’utiliser !

snappedankles.bandcamp.com